Cour Le rachat de votre prêt immobilier vous permet de baisser votre:

  • Montant de mensualité
  • Cout total de crédit
  • Coût d'assurance emprunteur

 

Aime
 bien   Nos accords avec l'ensemble des réseaux bancaires nationaux et locaux, nous permettent de trouver les conditions les plus favorables à la renégociation et au rachat de votre prêt immobiler actuel.

 

Aime bien   Nous cherchons les meilleures opportunités en terme de taux, de garantie, de durée, d'assurance afin d'optimiser votre opération de rachat.

 

C'est toujours l'occasion d'avoir recours à un courtier

Informations

UCI Crédit immobilier : renégociation de prêt

Mise à jour le 07.05.2013 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Un emprunteur peut renégocier son contrat de crédit immobilier auprès de l'établissement qui lui a accordé son prêt ou auprès d'un autre établissement. Renégocier son prêt peut lui permettre d'obtenir de meilleures conditions que celles qu'il avait obtenu à l'origine. Ainsi, il peut obtenir une durée de remboursement plus courte, un meilleur taux pour son contrat ou les 2 à la fois.

Rachat du crédit et prêt auprès d'un nouveau prêteur

Le rachat de crédit consiste à faire racheter son ou ses crédit(s) par un établissement financier. Il donne lieu à un nouveau contrat comme dans le cas d'un premier emprunt.

Vous devrez généralement payer :

Le contrat peut prévoir une indemnité pour remboursement anticipé.

Cette indemnité ne doit pas dépasser 6 mois d'intérêt sur le capital remboursé au taux moyen du prêt, sans pouvoir dépasser 3 % du capital restant dû avant le remboursement.

Elle peut être majorée des intérêts compensateurs pour les remboursements anticipés de prêts à taux variable.

Pour les prêts obtenus depuis le 1er juillet 1999, l'indemnité n'a pas à être appliquée si le remboursement est motivé :

  • par la vente du bien immobilier consécutive à un changement du lieu d'activité professionnelle de l'emprunteur ou de son conjoint,

  • par le décès ou la perte d'emploi de l'emprunteur ou de son conjoint.

À noter : pour garantir le prêt, le prêteur peut vous imposer une nouvelle assurance et une caution bancaire ou une hypothèque.